Voile en général et Corsaire en particulier ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mouton à 5 pattes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
7 i mig
Habitué
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: mouton à 5 pattes   Dim 13 Fév - 22:51

Bonjour à tous.
Tout d'abord je me présente: "7 i mig" signifie, en catalan, 7 et demi (merci de prononcer "mitch" et pas pas mig. C'est un bateau, pas un avion de chasse). C'est le nom que portera le n° 00001 du YORC 7.50. Les présentations étant faites, je voudrais apporter quelques précisions au sujet du cahier des charges.
Alain s'est montré très modeste, car, en réalité, il est en train de construire le mouton à 5 pattes qui n'existe pas encore. Je m'explique:
Vous prennez un régatier qui fait des bateaux: Alain. Il ne va penser qu'à une chose: flanquer une tôle à tout ce qui flotte avec des voiles dessus, surtout que la catégorie est assez fournie. Bien.rambo
Vous prennez un père de famille nombreuse, un autre Alain en l'occurence, sans beaucoup de compétences nautiques study, naviguant en Bretagne et en Méditerranée, qui refuse par principe de rester au port sous prétexte qu'il y a de l'air sur la mer jolie. Donc il faut à ce père de famille un bateau transportable très fiable, pour que les petits ne soient pas dégoutés à jamais en cas de mauvaise surprise (exemple: 35 nœud à Saint-Cyprien cet été, avec deux petits (6 et 9 ans) sur un Corsaire - YORC, bien sûr!). De plus, le susdit n'a aucune envie de jouer les croiseurs au long court, alors que, comme tout un chacun, il peut partir au plus 2 ou 3 jours avec un petit bout de famille, et ne voit pas trop l'utilité d'un cabine de propriétaire avec bains, pizzeria et vue sur la mer, pour camper et manger des sandwichs - ou des huitres en saison. Voilà le cahier des charges que 7 i mig doit honorer. affraid

Donc, j'en viens à l'objet de ce nouveau forum. Il est simple: des idées, encore des idées, et toujours des idées.
Je convie donc toute personne de passage à bien vouloir y faire l'obole de sa petite idée, pourvu seulement qu'elle concerne la réalisation de ce mouton à 5 pattes dont la construction vient de débuter. Je me permets également, pour finir, de vous demander de ne pas brider votre imagination. Ne dites pas trop vite que l'idée que vous avez pour telle ou telle partie du bateau est absurde, ou impossible, ou stupide. Et ne dites pas non plus trop vite que c'est un détail sans importance. Donc, allez vite voir les croquis du n° 000001 sur le site YORC, et revenez ici y déposer ce que cela vous a inspiré. Au final, si vous êtes bons, non seulement 7 i mig sera le bateau le plus maniable et le plus rapide de tout le quartier, mais il pourra de plus emmener toute une famille (papa, maman et leur six enfants) pour un tour du monde. Là, il faut vraiment que vous soyez tous très bons.Very Happy Dernier détail, le budget est très serré.clown
7 i mig (pronnoncez mitch, voir plus haut), alias YORC 7.50 n° 00000001.
PS le nombre de zéros précédant le 1 est, approximativement, le nombre d'exemplaires de la série dans quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Lun 14 Fév - 22:43

Bonsoir 7 i mig,

Pour pratiquer un peu du YORC de temps en temps, je pense que l'un des premiers atouts de YORC est l'aspect ergonomique des plans de pont et surtout l'angulation et la position des pianos, winches et taquets. Une drisse étarquées passe directement et naturellement dans son taquets, etc., ...
Tout ce qui est physique doit être assisté avec des palans ou des cascades de poulies. Par exemple: ne pas hésiter à multiplier le nombre de brins dans le choix du palan de grand'voile surtout si de jeunes enfants ont envie de s'y mettre. Inconveniant: des longueurs d'écoutes qui envahissent le cockpit... Une bonne manoeuvre est une belle manoeuvre régulière et harmonieuse pour celà il ne faut pas être contrarié par le truc qui coince ou le machin à pousser, surtout en solo.
Même si la pose de l'accastillage se fait en dernier, il faut réfléchir au plan de pont dès le début ne serait-ce que pour organiser les circulations sur le bateau...

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Didier Lozet
Pilier
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 72
Localisation : Ile de France et Vendée
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mar 15 Fév - 7:56

Pour complèter le message d'Astic'Eau je crois à la nécessité des bailles à bouts de chaque côté de la descente.
J'en ai posé une seule sur " Le Sept" et cela "nettoie" bien l'espace de maneuvre.
La barre (ou les barres) articulées? avec safrans relevables?
A+
Didier
Revenir en haut Aller en bas
7 i mig
Habitué
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mar 15 Fév - 10:24

Je suis d'accord avec tous les deux. Le régatier de service va râler très fort, mais si les manœuvres diverses sont bien proprement lovées dans une baille à bouts, elles ne sont pas disponibles dans le 4 secondes qui suivent, certes, mais c'est plus agréables et les enfants ne sont pas génés par des bouts qui descendent dans le roof quand ils veuille y aller. En fait, je ne suis pas très partisan de la mode qui consiste à tout faire revenir dans le cockpit. Il y a des manœuvres que l'on utilise une fois, et puis c'est tout, sauf imprévu. Un bon taquet à l'ancienne en pied de mat, ça fait tout à fait l'affaire. Le régatier est content, parce que ça fait moins de poids, et l'armateur aussi, parce que ça fait moins de sous (sauf si c'est fait pour bloquer un étai en PBO).
Ce qui me gène aujourd'hui, c'est le dépouillement du cockpit. J'ai remarqué que les enfants quand ils sont petits, aiment se mettre contre le roof. Les feignants aussi, mais sous le vent pour la sieste. Je propose de prolonger un petit peu les illoires du roof, quitte à élargir les bancs au niveau de l'entrée du roof. Ca permet aux petits gabarits d'être bien calés, et ça donnerait aussi un peu plus d'habitabilité en dessous. Mais comme j'ai appris qu'il arrive parfois qu'un bateau gite, ce prolongement des illoires casse toujours le dos. Une jolie solution serait de mettre un dossier incliné, mais un peu ouvert: et comme ça, on a en prime des vide-poches!
Quant à la barre et aux saffrans, je n'ai pas d'idée bien nette. Je n'aime pas trop les sticks, j'aime tenir une barre en bois d'arbre dans la main. Alors une barre terminée par une jolie raquette?
Vous allez voir que le n° 0000001 du YORC 7.50 va devenir un vrai mouton à 6 pattes!
Mon amitié à tous
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mar 15 Fév - 11:38

Salut "Tiers de 22 i mig"

Attention aux équipets dans le cockpit trés agréables pour ranger du matériel de nav ou la bouteille de ... d'eau (j'allais dire Talisker!!!) , mais par contre sans jeu de mot ce sont des nids à eau stagnante. Les sacs en filets de l'ami "7 tout court" sont bien et me font envie.

La raquette, bien mais peut-être encombrante. Prise en main me semble bizarre???
Un stick peut être en bois de chez bois tout en bois!!!
Un renvoi de drisse de GV à portée de main avec le prise du riz au lait automatique c'est plus sûr, y compris pour la prise de mouillage ou le ponton Tu lâches la drisse et ta GV tombe dans les Lazies sans encomdrer le cockpit pour les fins de manoeuvre!!!

Pour ce qui est des pltbords ou des bancs, j'ai testé le 5.50 qui a le même concept. Super sécurisant et confortable, bonne assise.La largeur du cockpit permet même de s'assoir au fond et de s'adosser contre les bancs qui ne sont pas trés hauts. Pourquoi ne pas envisager des sangles entre hiloires de roof et balcons arrières(genre Blue Djinn!!) en guise de filières quand les enfants sont à bord???

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C


Dernière édition par le Sam 19 Fév - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
nico
Membre
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Angers
Date d'inscription : 22/01/2005

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mar 15 Fév - 16:25

7 i "mitch" je trouve que ton sujet mérite attention . Comme Astic'eau j'aime bien les sticks en bois de chez bois plus que les raquettes.Je suis, comme d'autres, ta reflexion sur l'organisation générale avec ton désir du dépouillement que je trouve interessant.
a+
Revenir en haut Aller en bas
Phil De Troy
Pilier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Seneffe (BEL)
Date d'inscription : 08/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mer 16 Fév - 11:29

Je me suis toujours demandé pourquoi les grands constructeurs, quand ils mettaient des doubles safrans, se sentaient obligés de se contenter d'une seule barre franche.
Une barre franche sur chaque tête de safran, une solide bielle entre les deux, à une trentaine de cm de n'axe, possibilité de relever la barre inutilisée en avan de la bielle, petit stick ou raquette en option pour ceux qui veulent barrer avec les fesses exposées à la mer...
Finesse même, comme on recommande de donner un peu plus d'incidence au safran intérieur, il suffit de déplacer les axed de quelques cm vers l'intérieur du bateau...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.microclass.org
7 i mig
Habitué
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mer 16 Fév - 21:00

Ici 15/2.
Si je récapitule, oui pour la drisse de GV qui revient dans le cockpit, à quoi on doit ajouter les écoutes des voiles d'avant. Mais c'est tout, me semble -t-il. Je me permets de rappeler que 15:2=7,50 m. Donc je ne suis pas sûr qu'il faille faire revenir aussi les bosses de riz au lait ou autre. Sauf argument pertinent et décisif sur la question.
Oui aussi pour les filets. Mais faut-il que j'aille sauvagement arracher ou subtillement dérrober ceux de "7 tout court", dois-je faire plusieurs voyage de nuit à la SNCF, ou cela existe-il dans le commerce à moins que pas cher? Le patron-régatier va être content: ça fait du poids en moins! Reste que, juste un ou deux petits équipets en dur, ça ne peut pas faire de mal, surtout pour les machins indispensables qui passent à travers les mailles (couteau à huîtres, tirelulu et autres).
Pour la barre, c'est vrai que je rêve de deux barres, avec rien au bout, sinon un joli matelotage de mon fils ainé. Mais est-ce raisonnable, sachant le résultat de la division mentionnée plus haut?
Je me permets d'emettre un doute, léger, pour le Talisker. Je viens d'en finir une bouteille, c'est dire que je n'en méconnais pas les vertus. Mais le Scapa à quelques charmes...

Quelqu'un a-t-il des idées sur le minimum syndical requis question électricité? Je m'en passerais bien volontiers, mais si je veux traverser l'atlantique - et plus si affinité - avec femme et enfants (6)Boulet, je crois qu'il faudra me résoudre à installer quelque chose. Il faut vous dire aussi que le patron-régatier a aussi envisagé de faire un bateau de voyage. Pour simplifier un peu les choses.cherry
Avec cette précision, une question subsiste: combien de pattes aura le mouton?

Amitié à tous
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mer 16 Fév - 22:30

7 i mig a écrit:

Je me permets d'emettre un doute, léger, pour le Talisker. Je viens d'en finir une bouteille, c'est dire que je n'en méconnais pas les vertus. Mais le Scapa à quelques charmes...
Des affirmations comme ça, je me méfie!!! Faudra comparer!!
7 i mig a écrit:

Quelqu'un a-t-il des idées sur le minimum syndical requis question électricité? Je m'en passerais bien volontiers, mais si je veux traverser l'atlantique - et plus si affinité - avec femme et enfants (6)Boulet, je crois qu'il faudra me résoudre à installer quelque chose. Il faut vous dire aussi que le patron-régatier a aussi envisagé de faire un bateau de voyage. Pour simplifier un peu les choses.cherry
Pas de soucis: un panneau solaire souple collé sur le pont et une batterie de moto.
Pour l'électronique : VHF et GPS(ca sert aussi de spido) portables
7 i mig a écrit:

Avec cette précision, une question subsiste: combien de pattes aura le mouton?

Jusqu'à mille c'est banal, donc il y a de la marge... et on devrait y arriver!!!

Amitiés à quart de trente.
Franck

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Mer 16 Fév - 22:38

Astic'Eau a écrit:

Pas de soucis: un panneau solaire souple collé sur le pont et une batterie de moto.

Par contre prévoir plus gros pour un orchestre complet avec deux guitares elctriques.

Désolé.

Franck

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Didier Lozet
Pilier
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 72
Localisation : Ile de France et Vendée
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Jeu 17 Fév - 17:19

Pour les bailles à bouts cela se trouve dans le commerce. Elles seront forcément moins bien que celle du 7 puisque je l'ai confectionnée de mes blanches mains, cousue avec du fil à surlier, bordure en skaî blanc de récup., filet en grillage de nylon de récup. également.
Pour l'éléctricité je n'y connais pas grand chose mais je crois que la première étape consiste à définir précisément l'équipement souhaité avant de faire le bilan des consommateurs pour définir les capacités de batterie et de charge.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Ven 25 Fév - 11:44

Grément???

Voile d'avant auto-vireuse???
Spi assymétrique et gennaker sur bout dehors esamotable???

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Phil De Troy
Pilier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Seneffe (BEL)
Date d'inscription : 08/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Ven 25 Fév - 12:19

Foc autovireur : l'idéal, coûteux, le rail semi-circulaire. Dangereux pour les côtes de celui qui manoeuvre sur la plage avant. Personnellement, je classe ça dans la catégorie "gadjet", voire gâchis... le petit génois des Micros (à l'exception du Challenger) passent facilement, avec très peu d'écoute à reprendre. Si tu trouves ça fatigant, les bonnes vieilles techniques ont du bon, le mouflage des vieux cotres se retrouve sur les dernières machines océaniques. Tu n'as alors pas besoin de winch pour border, et tu peux frapper l'écoute sur un taquet au vent, à portée de main du barreur ou de l'équipier.

Spi asymétrique pas de problème technique, tu as le choix entre ...
  • le modeste (gennaker au sens du HN), 18 m2, n'a pas besoin de bout-dehors
  • le standard, 23 m2, se calcule comme suit : prendre les chutes existantes ( 6,00 ), multiplier par 1,08 ( 6,48 ), donne le guindant; multiplier par 0,88 ( 5,28 ), bordure 4,60, largeur milieu, peut atteindre 4,60, mais difficile à tenir, le HN autorise le tangon, appuyé sur la face avant du mât et passant par un anneau à la cadène d'étai, dépasse un peu. Pour la croisière, même dispositif, mais fixer l'arrière du tangon sur le pont en avant du mât (je suggère 60 cm devant le mât, rnforcer le pont en-dessous.
  • Le super, drisse en tête, tu avances le tangon (carbone) jusqu'à 1,20 m du mât, prévoir une sous-barbe, guindant 8,25, chute 6,80, bordure 5,40, largeur milieu 4,95... surface calculée 31,6, surface réelle, environ 35. Voilà qui décoiffe (mais de ce côté-là, tu ne risques pas grand-chose !). Le mât aussi demande un peu d'équipement pour supporter la traction de ces 35 m2, un guignol pour tenir la tête...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.microclass.org
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Ven 25 Fév - 13:15

Phil De Troy a écrit:
Le mât aussi demande un peu d'équipement pour supporter la traction de ces 35 m2, un guignol pour tenir la tête...

Sur Astic'Eau, le guignol est à la barre!!! Phil, pardon mais j'ai pas pu résister! clown

Merci pour toutes précisions...mais je te trouve sévére avec l'autovireur qui peut faciliter les manoeuvres.

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Phil De Troy
Pilier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Seneffe (BEL)
Date d'inscription : 08/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Ven 25 Fév - 15:58

Je suis peut-être partial mais j'ai navigué à la fin des années 80 avec un Dehler 28 ainsi équipé, et mes côtes en ont gardé de sévère et douloureuses traces...
Je comprends parfaitement qu'on installe un foc autovireur sur un bateau si grand qu'on n'a vraiment pas envie de reborder, même quelques décimètres, à chaque virement de bord. Mais pour un bateau aussi léger que le Corsaire, c'est parfaitement inutile.

Plutôt que le rail assassin, tu peux aussi utiliser un foc bomé (bome en carbone bien entendu), réglages du foc sur la bome à la main, petit rail à plat avec palan d'écoute, écoute renvoyée vers une poulie à la cadène d'étai, et un petit cordage pour contrôler la course du charriot...
Ou tu réexplores la piste du foc à balestron des "Copines",...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.microclass.org
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Ven 25 Fév - 19:31

Phil, PHIL!!!

Nous pas être dans chapitre Corsaire...
Nous sommes dans le chapitre du YORC 7.50 qui mesure 7,50 métres!!!
Il s'agit du premier de la série , le n°0001, baptisé "7 i mig" par son armateur Alain G.
Alain a ouvert une tribune pour essayer de confronter des idées sur les futures options et équipements de son bateau!!!
D'où des idées, hypothéses, suggestions, etc... toutes les blagues possibles pour l'appeler autrement que 7 et1/2!!!

A plus Phil et amitiés à tous...

Je rallume le phare pour t'éclairer!!! Personne ne me dit qu'il est beau???

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Phil De Troy
Pilier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Seneffe (BEL)
Date d'inscription : 08/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Ven 25 Fév - 20:03

Cela sentait si délicieusement le Corsaire déviant que je n'ai pas fait attention...

Je persiste pour le foc autovireur, je le jouerais plus volontiers bômé, mais la bome doit être ultra légère.

Pour l'asy, je présume que le lest est généreux, donc on peut viser les granndes surfaces.
Prévoir le mât (carbone je suppose) pour qu'il résiste à un asy en tête qui arrache...

Le bout-dehors... dépend des dimensions du spi, à discuter avec la voilerie, et prévoir de l'escamoter, c'est pas pratique pour manoeuvrer dans les ports. Longueur en avant du mât, compter les 2/3 de la bordure du spi asy.
Mais tu peux franchement ajouter 30% aux dimensions que je proposais...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.microclass.org
7 i mig
Habitué
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Sam 26 Fév - 21:47

Bonsoir à tous,
J'ai enfin compris pourquoi il ne fallait qu'une barre: parce que ça permet de la lier à celle du moteur HB et de pouvoir manœuvrer celui-ci directement par la barre en étant synchrone avec les saffrans. Il faut dire qu'un des aspects qui n'a pas encore été évoqué est le fait que 7 i mig est susceptible d'emmener mon papa à la pêche avec quelques copains, et mon papa n'est pas un grand voileux geek. Et moi, je déteste souverainement les manœuvres de port.
Merci pour les précisions concernant les voiles. En fait, il y a une astuce, mais je ne veux pas dévoiler des documents classés secret-défense.
Ceci dit, au risque d' endiguer l'engoûment de beaucoup, je rappelle que le budget est serré, et qu'il ne permet donc pas une garde robe pléthorique, surtout s'il faut ajouter des tas de choses à chaque angle de la toile. En tous cas, aujourd'hui c'est le choix que m'imposent les finances familliale. Néanmoins, si certains pensent qu'il est bon que le premier d'une très très longue série (1) bénéficie de toutes les avancées technologiques, n'hésitez pas à faire un don au chantier thumleft , en signifiant bien au patron qu'il s'agit de 7 i mig, le seul et le vrai, et non d'un quelquonque canotte qui aurait un nom de code approchant ("moins de huit", "75/10", ou je ne sais quoi).
Je repose la question de l'électricité, en faisant remarquer que le GPS ne remplace pas un speedo. Je me suis fait flasher cet été à presque 12 nœuds à l'entrée du Golfe du Morbihan sur un Corsaire. Certes, il s'agissait d'un YORC tout neuf, et même que c'est le plus beau, mais tout de même. Il y a des endroits où on peut être content de connaître la vitesse surface.Mr.Red: Alors: feux de route, loch-speedo, et quoi d'autre? Panneaux solaires?
A tous les amateurs de barre en bois de chez bois, genre bois d'arbre, je me permets de signifier qu'une raquette peut être de ce matériaux précieux. Et Alain peut sans doute en faire une superbe à ses moments perdus I don't want that. Certes c'est plus cher que la raquette commune, mais vu que vous allez tous souscrire pour que 7 i mig, le vrai, en soit doté (voir plus haut), cela ne pose aucun problème.drunken
Mon amitié à tous
Alain

(1) Je me permets de faire remarquer à Astic'Eau qu'il me semble petit joueur. Je cite: "Il s'agit du premier de la série , le n°0001". Si donc je remplace les 0 par des 9, je n'obtiens que 9999 exemplaires. Je pense qu'il faut donc impérativement augmenter le nombre de 0 précédant le 1 si l'on veut avoir une vue honnête du succès que 7 i mig (le vrai, précisons-le encore) va générer, si toutefois nous sommes tous géniaux dans ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Sam 26 Fév - 22:23

7 i mig a écrit:
Bonjour à tous.
Tout d'abord je me présente: "7 i mig" signifie, en catalan, 7 et demi .
... / ...
C'est le nom que portera le n° 00001 du YORC 7.50.
... / ...
Donc, allez vite voir les croquis du n° 000001 sur le site YORC,
... / ...
7 i mig (pronnoncez mitch, voir plus haut), alias YORC 7.50 n° 00000001.
... / ...
PS le nombre de zéros précédant le 1 est, approximativement, le nombre d'exemplaires de la série dans quelques années.


On discute déjà du n°1 et il nous tarde de le voir sur l'eau!!! Wink

Sur mon Astic'Eau, le matelas du triangle avant est en deux parties, c'est bien.
Par contre, ceux des couchettes "cercueil" sont en une seule pièce. Sachant que j'ai des coffres sous ces matelas, comme probablement le "7 et quelques", il serait peut-être judicieux de les faire en deux parties afin de dégager l'accés aux coffres sans s'embêter avec 1,90 de Dunlopillo!!! Un systéme Velcro peut servir à maintenir l'ensemble en place sur la couchette. Idea

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Dim 27 Fév - 9:44

7 i mig a écrit:

Je repose la question de l'électricité, en faisant remarquer que le GPS ne remplace pas un speedo.

Objection , "7 et des miettes"!!! Si le GPS n'est pas ou ne remplace pas un spido tel que monsieur Navman et ses collégues nous les refourguent, il donne une vitesse au sol précise. En ce qui me concerne, elle me suffit pour apprécier la variation de vitesse provoquée par un changement de réglage... Et aussi, je peux estimer réellement le temps qu'il me faudra à souquer sur mes écoutes avant de m'accouder au 'Bistrot du Porc" du prochain port!!!
Maintenant si ça fait plaisir d'avoir de l'électronique à bord à poste fixe? Je doute de l'usage permanent, ça consomme, ça tient 2 à 3 ans avant oxydation et panne et ça attise la convoitise, etc. ... ??? Et ça charge le budget, plus de pépettes!!!

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Phil De Troy
Pilier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Seneffe (BEL)
Date d'inscription : 08/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Dim 27 Fév - 10:07

Le GPS ne permet pas d'évaluer la qualité d'un réglage au près. Si on fait une vitesse SURFACE sur un bord, on doit atteindre la même vitesse SURFACE sur l'autre...

De même, si tu connais la vitesse à une allure donnée et une force de vent donnée, seul le speedo pourra te dire si tu atteinds cette vitesse ou si tu traînes des tonnes d'algues.

Et la combinaison du speedo ET du GPS te permet de vérifier si tu te trouves dans une veine de courant favorable ou défavorable.

Pour ton approche de la question électrique, je te trouves plutôt léger.
Avec un bateau de taille similaire, j'ai pu naviguer en Manche, avec feux de position, veille VHF pendant quelques heures par jour, instruments et un peu d'éclairage de table à cartes pendant une semaine, avec... 2x 130 Ah de batteries, et une escale en marina de 24 heures pour tout remettre à niveau. Des panneaux solaires capables de recharger intégralement les batteries coûteront cher et occuperont une grande surface. Mais ils peuvent bien entendu prolonger la durée d'utilisation des batteries.

Pour un pilote automatique, bien pratique en grande traversée, privilégier les régulateurs d'allure purement mécaniques, voir les dossiers de Loisirs Nautiques, mais ils sont plutôt inefficaces aux allures portantes. J'utilise alors un hybride avec un vérin de pilote électrique agissant sur la base de l'aérien du régulateur, et utilisant son système mécanique d'amplification. Dans ces conditions, le pilote n'a pas d'effort à fournir et reste plutôt économe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.microclass.org
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: lain précise   Dim 27 Fév - 10:40

7 i mig a écrit:
De plus, le susdit n'a aucune envie de jouer les croiseurs au long court, alors que, comme tout un chacun, il peut partir au plus 2 ou 3 jours avec un petit bout de famille, et ne voit pas trop l'utilité d'un cabine de propriétaire avec bains, pizzeria et vue sur la mer, pour camper et manger des sandwichs - ou des huitres en saison. Voilà le cahier des charges que 7 i mig doit honorer. affraid


Phill, nous sommes d'accord. il faudrait qu'Alain précise son programme. Entre sortie de pêche à la journée et traversée avec naves de nuit, il y a un monde nautique à combler... Batterie, panneaux solaires et éolienne sont les outils possibles même combinnables!! Tu ajoutes une grande barbe blanche au skipper et tu fais plus crédible au ponton... Wink N'est ce pas? bigsmurf bigsmurf bigsmurf

Amitiés.

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
Phil De Troy
Pilier
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Seneffe (BEL)
Date d'inscription : 08/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Dim 27 Fév - 10:52

7 i mig a écrit:
J'ai enfin compris pourquoi il ne fallait qu'une barre: parce que ça permet de la lier à celle du moteur HB et de pouvoir manœuvrer celui-ci directement par la barre en étant synchrone avec les saffrans.
Où est le problème avec deux barres ? Elles sont reliées par un bielle, et il suffira de prévoir une liaison entre la barre du HB et cette bielle.
Ce que j'aime précisément avec la configuration à deux safrans, c'est qu'elle laisse la place libre au milieu pour le HB, qui ne sera pas à moitié immergé si tu navigues voile + moteur. La chaise peut être fixée directement au fond du cockpit, donc pas de grand bras de levier...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.microclass.org
Astic'Eau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3811
Localisation : Pyla-sur-Mer, Porto-Vecchio et Dunkerque
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Dim 27 Fév - 11:24

Phil,

Alain LEGAL a mis au point un systéme ( brevetable?) qui permet de coupler le chaise moteur avec la barre. Cela rend ainsi le moteur directionnel; on peut même relever les deux safrans pour éviter toute cavitation!!! Laughing Laughing Laughing
Par contre ça ne marche pas avec deux barres. Mad

Amitiés. pirat

_________________
"Essayer" c'est déjà envisager l'échec, il n'existe pas d'autre alternative que "Réussir" F C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.new.facebook.com/profile.php?v=feed&i
7 i mig
Habitué
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   Dim 27 Fév - 12:01

Bonjour à tous,
Je suis donc sommé de donner un programme de navigation; il paraît que c'est important, et je le crois. Eh bien, je veux tout: la partie de pêche de mon père, le camping pendant 2 ou 3 jours avec un bout de famille (et pourquoi pas avec tous même ça fait un peu boat people, 2 + 6!), et le prochain Vendée Globe, car il ne faut pas oublier les velleités régatières du constructeur! et c'est là que vous intervenez tous, pour faire tenir tout ça ensemble dans une réalisation finale la simple possible! Laughing
D'accord pour réduire l'électronique au minimum syndical. Et si on peut faire sans installation électrique, tant mieux. Moins il y a de fils à oxyder, mieux on se porte. Mais le GPS, c'est comme le Talisker, on peut avoir besoin de savoir si on est manœuvrant ou pas. Maintenant, si quelqu'un connaît une adresse pour se procurer un speedo à l'ancienne, de ceux qu'on traîne derrière soi, munis d'une petite hélice, je suis prenneur. On m'a dit que c'était encore fabriqué par une boîte en Angleterre, mais je n'ai rien trouvé sur Internet.
Pour calmer les esprits, je serai peut-être riche un jour albino et je mettrai dans les 7,50 m qui me sont impartis tout l'attirail de parfait candidat au tour du monde, père de famille nombreuse de surcroît. Mais il faudra alors prévoir des lits superposés, et une vrai grande cuisine, et une (au moins) salle de bain, et la salle de cinéma pour les longues soirées d'hiver scratch
OK pour les coussins. Je prends note. Il faut noter qu'il y a 6 couchages prévus. Ce qui me fait dire que les bonnes idées pour l'intérieur sont aussi les bienvenues. Avec le même principe habituel: plus on fait moins cher et moins on fait plus compliqué, et mieux c'est. Inutile donc de rêver de grille-pain intégrés au vaigrage ou encore de matelas à position relaxante tongue
Une confidence pour finir: grâce à vous, je commence à naviguer sur ma moitié de 15 m.
Amitié à tous.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mouton à 5 pattes   

Revenir en haut Aller en bas
 
mouton à 5 pattes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» tableau de bord w124 Mouton à 5 pattes
» le mouton à cinq pattes enfin disponible!?
» pourquoi mon GPz tourne sur trois pattes
» mv tourne sur 3 pattes
» Ma 4 Pattes... TOPIC RESTAURATION !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Astic-Eau :: YORC Nautisme :: Réalisations :: YORC 7.50 cruising-
Sauter vers: